Sauvegarder un site Web

Un site Web peut être détruit à cause d'une attaque, d'un problème chez l'hébergeur, d'un bogue du CMS sous-jacent. Aussi, il est prudent de conserver la capacité de restorer son site Web en cas de problème. Il faut pour cela conserver à jour une sauvegarde complète du site.

Un site Web est composé de :

Afin de conserver la capacité de restaurer le site, il faut sauvegarder le tout.

Récupérer une sauvergarde des fichiers techniques du site Web

Les fichiers techniques forment le programme PHP qui crée les pages Web du site. Ce sont, le plus souvent, les fichiers du CMS et de ses plug-ins, accompagnés du thème réalisé sur mesure. Ou bien il peut s'agir, plus rarement, d'un programme « fait maison ».

Une fois la réalisation du site Web achevée, ces fichiers ne sont plus modifiés jusqu'à ce qu'un webmestre fasse une nouvelle évolution ou mise à jour technique du site Web.

Vous devez récupérer l'ensemble des fichiers techniques du site à chaque modification technique de votre site, sous la forme d'un fichier compressé par exemple. Pensez à demander ce fichier compressé à chaque fois qu'un webmestre intervient sur votre site.

Sauvegarder régulièrement le contenu modifiable du site Web

La base de données

Tout le contenu textuel est stocké dans la base de données. Le plus sage est alors de sauvegarder la base de données après chaque ajout d'article dans le site. Ou bien de manière périodique, par exemple chaque semaine.

La sauvegarde de la base de données se fait au moyen d'un outil lié au CMS et aux plug-ins installés par le webmestre. Votre webmestre vous fournira la procédure à suivre afin de télécharger une sauvegarde de la base de données du site Web.

Je donne ici la procédure sous WordPress (avec le plug-in « WP-DB-Backup ») :

  1. Se connecter en administrateur au panneau d'administration de WordPress (se reporter à la partie confidentielle de la documentation).
  2. Ouvrir le menu Outils → Backup.
  3. Sélectionner « Download to your computer » et cliquer sur « Backup now! ». Attendre la fin de la préparation du fichier de sauvegarde, puis l'enregistrer.

Les médias (images, fichiers PDF, etc.)

Il reste à sauvegarder le contenu non textuel : une copie des images et autres médias utilisés dans les articles devrait être faite manuellement par ceux qui publient les articles, dans un dossier de local de sauvegarde au fur et à mesure des uploads.

Une sauvegarde manuelle est une bonne habitude qui dépannera dans bien des cas. Toutefois, il faut savoir que le CMS peut effectuer des traitements sur les images, ce qui rendra laborieuse la restoration du site à partir d'une sauvegarde manuelle. Aussi, je recommande de sauvegarder à intervalle régulier l'intégralité du dossier de stockage des médias présent sur le site Web.

Cette opération est un peu technique. Pour ma part, je la réalise annuellement pour mes clients lors du renouvellement de l'hébergement avec mise à jour technique. Mais voici comment procéder :

Il vous faut tout d'abord connaître le chemin d'accès au dossier FTP distant. Cette information ne s'invente pas : elle dépend de l'hébergeur, du CMS et de la configuration du CMS, il vous faut donc la demander à votre webmestre. Nous utiliserons un logiciel « client FTP ». Je recommande FileZilla qui est un logiciel libre. Une fois ce dernier installé, voici la procédure :

  1. Ouvrir le logiciel FileZilla.
  2. En haut dans la barre de connexion rapide, renseigner les champs Hôte, Identifiant, Mot de passe avec les informations de connexion FTP mentionnées dans la partie confidentielle de la documentation.
  3. Cliquer ensuite sur le bouton « Connexion rapide » et attendre que la connexion soit établie.
  4. Dans le champ « Site distant », entrer le dossier distant tel qu'indiqué par votre webmestre et appuyer sur la touche « Entrée ». Le logiciel charge alors le contenu du dossier des médias dans le panneau de droite.
  5. Dans le panneau de gauche, ouvrir le dossier local qui vous sert à stocker les sauvegardes sur votre ordinateur.
  6. Lancer les téléchargements par glisser/déplacer du panneau de droite vers le panneau de gauche. Vérifier qu'ils sont tous réussis (ou recommencer ceux qui seraient en échec).
  7. Se déconnecter via le bouton dans la barre d'outils, et fermer FileZilla.