Les solutions gratuites : Blog, Facebook, Twitter, etc.

Cette page s'adresse à ceux qui souhaitent maintenir une présence sur le Web. Des solutions gratuites existent. Sont-elles adaptés à votre besoin ?

Un blog

Un Blog (« weB-LOG ») est un journal sur la toile. La majorité des blogs sont tenus par des particuliers et sont donc des journaux personnels, d'autres sont alimentés par des équipes de rédacteurs et concurrencent les médias papiers traditionnels. Un blog permet un dialogue entre les lecteurs et avec l'auteur de l'article grâce au mécanisme des commentaires. Il offre aussi la possibilité aux lecteurs de s'abonner afin d'être prévenus des nouveaux articles, via le mécanisme de flux de syndication Atom ou RSS.

Il existe de nombreux hébergeurs de blogs qui proposent un service gratuit. Il suffit, pour se créer un blog par cette voie-là, d'en choisir un et de s'y inscrire. Ou bien, il est possible d'ouvrir un blog sur un hébergement privé : on y installe alors un moteur de blogs tels que WordPress ou Drupal.

Un blog est un journal. Et la caractéristique d'un journal est de publier régulièrement du contenu périssable. Il est adapté pour le militant qui veut promouvoir quelque chose, une pratique, une religion, une cause… Il est idéal pour celui qui souhaite partager son vécu, par exemple lors d'un voyage. Certaines entreprises publient leur actualité sur un blog officiel. Les webmestres utilisent beaucoup les blogs pour partager leurs trouvailles et leurs techniques au fur et à mesure de leur apprentissage, car notre métier change constamment et nous courrons sans arrêt derrière le train des nouvelles technologies.

Un article sur un blog est en revanche noyé dans une masse d'articles périssables. Plus rapidement peut-être que toute autre sorte de site Web, un blog perd son public dès qu'il cesse d'être actualisé. L'audience dépend du rythme de publication et les blogs les plus lus publient de nouveaux articles sur un rythme journalier.

Un profil ou une page Facebook

Facebook est le plus grand des réseaux sociaux. Facebook est un site Internet dans lequel tout le monde peut se créer un « profil » Facebook et éventuellement des « pages » Facebook.

Un profil Facebook

Tout le monde peut se créer un profil Facebook personnel, il suffit de s'inscrire. Une fois inscrit, depuis son profil Facebook, l'utilisateur s'interconnecte aux profils Facebook d'autres personnes qui deviennent ainsi ses amis, et remarquons que dans la terminologie de Facebook un « ami » est en fait une relation. Ensuite un profil Facebook se comporte un peu comme un blog privé : l'utilisateur y publie ses états d'humeur, articles, photographies… Les publications sur Facebook ont le plus souvent un caractère plutôt privé, et dans ce cas seuls les amis peuvent les voir ; l'utilisateur contrôle donc qui peut accéder à ses publications. Chacun, depuis son profil Facebook, voit regroupées sur un même écran les publications de tous ses amis. Le réseau social Facebook est ainsi un ensemble de blogs privés interconnectés.

Notons que les utilisateurs du réseau Facebook sont inscrits sous leur véritables identités et n'ont le droit de se créer qu'un seul profil Facebook.

Facebook n'est pas spécialisé et l'on y mélange un peu trop vite les relations professionnelles, personnelles et les parfaits inconnus. Dans la pratique, le contrôle sur l'accès aux informations publiées est mal maîtrisé tant le labyrinthe des options Facebook est changeant et compliqué. L'utilisation de Facebook demande ainsi de la circonspection. Notons aussi que Facebook centralise dans ses serveurs des informations personnelles sur la vie de centaines de millions de gens du monde entier, ce qui est imprudent.

Des pages Facebook

Afin de faire exister dans Facebook une activité, une entreprise, une cause, un établissement ou quelque chose en tout cas, il est possible de créer une page Facebook. Ensuite, depuis son profil Facebook, chaque utilisateur peut devenir « fan » de la page Facebook et ainsi la promouvoir.

Une page Facebook a l'inconvénient d'être peu visible en dehors de Facebook. Elle ne remplace donc pas un site Web mais le complète efficacement.

Notons que Facebook, comme les blogs, est chronophage : une présence sur Facebook consomme du temps.

Un compte Twitter

À l'instar de Facebook, Twitter est un réseau social, c'est-à-dire que chaque utilisateur est connecté, depuis son compte, aux comptes d'autres utilisateurs. Au contraire de Facebook, un compte Twitter est par défaut public et chacun peut consulter et s'abonner aux publications d'autrui. De plus, le réseau Twitter ne décourage pas la création de plusieurs comptes et n'incite pas à apparaître sous son vrai nom.

Le réseau de comptes Twitter est ainsi pour l'essentiel un réseau de « micro-blogs » publics connectés entre eux.

Pour utiliser Twitter, il suffit de s'y inscrire. Le principe de Twitter est simple : chacun peut publier des « tweets ». Un tweet est bref message uniquement textuel de 140 caractères au maximum (lettres et espaces compris). Il peut contenir des liens vers des pages Web, les utilisateurs de Twitter utilisent alors les services de sites spécialisés afin de réduire la taille des adresses Web. Un compte Twitter est donc constitué pour l'essentiel d'un bref descriptif dans lequel l'utilisateur se présente, ainsi que de la liste des tweets publiés. Depuis son compte Twitter, l'utilisateur peut s'abonner aux (suivre les) tweets d'autres utilisateurs de Twitter, et il visualise depuis un unique tableau de bord les tweets provenant de tous les comptes qu'il suit.

Un jargon Twitter abrège certaines informations. On retiendra notamment :

Un compte Twitter demande une présence longue sur Internet. Une utilisation normale de Twitter prend par exemple quelques minutes chaque heure, et cela permet de se tenir informé en temps réel de l'actualité décentralisée des internautes auxquels on est abonné. Un compte Twitter permet aussi d'appuyer la diffusion des articles de son blog.

Un compte LinkedIn ou Viadeo

LinkedIn et Viadeo sont deux réseaux sociaux spécialisés dans les relations professionelles. L'inscription est gratuite, en revanche certaines fonctionnalités ne sont ouvertes qu'à ceux qui payent. À l'instar de Facebook, l'utilisateur s'y inscrit pour se créer un compte en son vrai nom, puis il interconnecte son compte avec ceux d'autres personnes et agrandit ainsi son réseau de relations. En revanche, contrairement à Facebook, des règles empêchent une mise en relation sauvage car le but est de se créer un maillage de relations professionnelles de qualité. L'utilisateur s'inscrit aussi dans des groupes (ou « hubs » sous Viadeo) et participe à des discussions.

Un compte sur LinkedIn ou Viadeo peut se révéler intéressant pour celui qui souhaite établir des relations professionnelles.

Ou bien rien de tout cela…

Dans le cas du site Internet d'une entreprise ou d'une association, les réseaux sociaux viennent éventuellement en appui de la communication sur le site, mais ne peuvent prétendre remplacer le site. D'autre part, un blog est insuffisant. En effet, les pages les plus importantes ne sont pas toujours datées et leur contenu est maintenu à jour : une page de présentation générale, un historique, les grands volets d'activités, une déclaration sur les valeurs de la structure… Notons que rien n'empêche un site Internet de contenir aussi un blog : par exemple lorsqu'y est publiée une rubrique d'actualités.

Si votre besoin est celui d'un site Web autonome, alors commencez peut-être par en écrire le contenu, dans un format facile à convertir en pages Web. Dans le même temps, choisissez bien votre webmestre ou contactez-moi afin de créer votre site Internet.